[CRITIQUE, INFOS ET REPRISE] WILDSTAR : RELOADED

Publié le par Gix

[CRITIQUE, INFOS ET REPRISE] WILDSTAR : RELOADED

Intro :

Il y a à peu près une année, un ami et moi nous sommes lancés dans l’aventure Wildstar, Un MMORPG (MEUUUUUUPORG) qui d’après les trailers ou la promo, avait tout pour bien faire.

Il et depuis peu passer en F2P (Free to Play) et je me suis un peu renseigner sur ce que le jeux étais devenu et j’ai repris depuis environ une semaine. Voilà un bref résumer de pourquoi et comment le jeu à évoluer, avec ces avantages, ces inconvénients.

Wildstar ? Pourquoi, comment ? Que c'est-il passé ?

Fort de ce postulat et en espérant évidemment que vous y adhérerez, Wildstar avait tout du « bon jeu » mais restait un jeu plein de contradictions.

Sur le papier, tout était là.

Mais ! (Oui je vous l’ai dit ce jeu est plein de contradictions, et donc de « mais ! ») tout a été fait pour qu’il foire complètement sa release : serveurs en carton (problème réglé aujourd’hui features depuis la méga fusion de tous les serveurs) qui bug, gestion catastrophique des files d’attente, ouverture en urgence de serveurs totalement anarchique… Les erreurs étaient telles que je me souviens d’avoir eu des patchs correctifs qui empiraient le mal (WTF ?!), au point qu’à un moment, il y a eu un décrochage complet entre Les joueurs et le jeu (je fais partie de ces joueurs-là).

Bref, un départ totalement raté pour un jeu très attendu… C’était en plus selon moi le moment idéal pour un retour d’un bon MMORPG puisque nous étions dans la phase ou tout le monde ne cessait de répéter que Wow c’était devenu n’importe quoi et qu’aucuns jeux ne pouvait vraiment rivaliser…

Mais ! C’était sans compter sur ce qui fait que Wildstar est un jeu unique, dont la force principale réside dans son univers. Sorte de Far West galactique, bourré d’humour et de référence aux cultures Américaines, Européennes et Asiatique, Wildstar est l’archétype du jeu avec un background ultra-riche, des personnages attachants et une vraie histoire (l’histoire du personnage non-joueur principal du jeu, Druséra, est particulièrement savoureuse). Le genre de jeu qui sait se créer une communauté d’irréductibles, qui même s’ils ne sont pas nombreux, organisent et créent le contenu manquant. Je dirais même qu’il est beaucoup inspiré de Bordeland/Bioschock !

Mais ! Economiquement parlant, le passage en Free2Play n’était qu’une question de temps, et on sait tous en général que ce sentiment de « payer pour rien » a le don de flinguer n’importe quel service/jeu/produit (exemple vécu avec Star Wars : The Old Republic, qui n’aura vraiment marché qu’après son passage en F2P).

Mais ! Après une longue année de lente agonie (Pourquoi avoir attendu autant ?),

C’est bel et bien une marée humaine de joueurs qui a déferlé sur la pauvre Nexus (la planète où se déroule principalement Wildstar),

Mais ! Comme on fait toujours les même erreur histoire d’être sûr de faire de la merde, c’était reparti !

NC Soft n’ont pas su gérer la masse de nouveaux joueurs sur les serveurs encore que, cette fois-ci ils ont plutôt bien résisté à l’envie d’ouvrir des serveurs supplémentaires de façon anarchique (encore).

Mais ! Malgré tout, il a su garder un nombre de joueurs bien suffisant pour tourner, et surtout, il a réussi le fameux tour de passe-passe cher à tous les modèles économiques capitalistes, les fameux 80-20 (règle voulant que 80% d’un chiffre d’affaire soit réalisé avec seulement 20% des clients, et s’il ne reste que ces fameux 20%, ce sont les plus motivés, ou l’art de savoir quand prendre un client, et quand le perdre).

Wildstar est un jeu comptant principalement sur son « PvE riche et ses raids ».

Mais ! C’est en PvP (BattleGround) que l’activité est la plus visible sur l’accès-prime (avant les raids de 21H).

Wildstar est un jeu de niche en F2P.

Mais ! Pourtant l’abonnement est pratiquement facultatif (ce qui par contre est plus étrange).

Wildstar est un jeu qui veut s’inscrire dans la durée.

Mais ! Le leveling prend à peine 50 heures en lisant les quêtes en en montant son craft en parallèle, et l’accès raid pour peu qu’on est une guilde active, prend à peine une journée. (Quand on pense qu’au début du jeu ça se comptait en semaines ! :D)

Plein de contradictions, je vous l’ai dit, et pourtant, si on s’arrête là, effectivement, le monde regorge de titres F2P plus ou moins biens faits … et vient donc la question fatale : « Pourquoi jouerais-je à ce jeu ? »

La réponse est que rater l’expérience Wildstar, c’est rater l’occasion de découvrir un jeu attachant à bien des égards, riche tant au niveau de son histoire, que de ses références. Facile à jouer, mais complexe à maitriser, à l’image de ses deux raids actuellement disponibles (le premier est réputé facile, le second bien plus complexe malgré le fait que je n’aie pas encore suffisamment de skills/stuffs/lvl pour le faire), et bien que les mécaniques générales du jeu (stuff, leveling, améliorations) ont été très largement revues, simplifiées, dépoussiérées, il reste quand même un jeu où le sentiment « d’ennui » ne gagne que très tard, bien plus tard que la plupart des MMORPG même « mainstream ».

Depuis le début du jeu, ce n’est pas moins de 4 nouvelles zones et une kyrielle de nouveaux boss, aventures, et expéditions, qui se sont ajoutés au contenu du jeu. Sont d’ores et déjà annoncés, un 3ème raid et peut-être une nouvelle race !

Et surtout la possibilité de se payer l'abonnement via la monnaie du jeu (pas excessivement cher) !

Conclusion :

Maintenant que le jeu est stable en terme de population, c’est clairement le moment de le tester, sans frustration, sans prise de tête, rattraper son « retard » est finalement très facile pour peu qu’on se trouve des amis. Car, autre contradiction, si tout peut être abordé en solo, rien ne peut être fait « complètement » sans une structure solide pour vous aider. A partir de là, commencer les « raids » PvE est possible, passer quelques jours d’entrainement, un peu d’instance « groupe » et quelques ajouts decrafts, plutôt abordables.

Enfin, autre atout majeur, le jeu ne repose pas sur des templates « codex », et chacun y fera sa petite variation sur le même thème, pour trouver la correspondance à sa propre logique, le tout étant que cela fonctionne pour le rôle attribué.

Bref Wildstar en 2016, c’est pour moi ! Alors rejoins-moi :P allez viiiiiiiiiiiiiiiiiiens on sera bien !

Commenter cet article