[CRITIQUE DE FILM] WACRAFT : LE COMMENCEMENT

Publié le par Gix Nicolet

[CRITIQUE DE FILM] WACRAFT : LE COMMENCEMENT

Par où commencer ? Il y a plusieurs façons d’aborder Warcraft – Le Commencement, projet de longue date dont la gestion fut chaotique :

Pour résumer, je dirais que Warcraft est « une simple adaptation d’un jeu en chouette film d’action qui devrait débuter une saga dont on ne sait pas si elle ambitionne de devenir le nouveau Seigneur des Anneaux et si c’est le cas, on se demande comment il vont réussir à rivaliser». Ca paraît long et méchant (comme ma bite) dit comme ça mais je vais détailler un peu plus, vous inquiétez pas :P
Juste pour mettre les points sur les "i" j'ai moi même jouer à Warcraft, je fais partie de ces personnes qui lise toutes les quêtes et les histoires, je connais donc un paquet de choses selon moi, c'est pourquoi mon esprit est peut-être assez critique.

Résumé (CTRL-C -> CTRL-V du site officiel) :

Le pacifique royaume d’Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs: des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie.

Résumé qui le remplacerai tout aussi bien :

Les Humains sont les gentils, les Orcs sont les méchants. Parmi les gentils, il y a des méchants et parmi les méchants, il y a des gentils. Tout le monde se tape dessus.

La critique en elle-même : (Ah quand même connard?)

Warcraft, s’éloigne des modestes budgets pour une enveloppe totale bien plus conséquente de 100 millions de dollars.

L’univers est traité avec fidélité, malgré quelques changements dans l’histoire originale, et le réalisateur s’est amusé à placer quelques clins d’œil qui feront sourire les fans ici ou là (on pense nottament au "Murloc" dans un plan ou il tarvers la rivière, mon dieu j'ai ri!).

Mais c’est là qu’intervient le vrai problème : Warcraft est un film fait pour les amateurs de Warcraft et non pour Monsieur et Madame tout le monde qui ne comprendront justement pas le principe même du film, les clin d'oeil ou encore d'autres choses.

Si le scénario est suffisamment basique pour être compris par tout un chacun (c’est un minimum), le film n’est pas suffisamment "obvious" pour les gens hors-Warcraft.

L’univers de Warcraft n'aurait pas de livre assez grand pour réunir tout les lieux, personnages, quêtes, histoires, légendes et j'en passe... Et c'est tout la le problème !

Il était évident que ce premier épisode ne pourrait pas montrer et expliquer beaucoup de choses, mais il est dommage que quasiment rien ne soit expliqué.

Quelques exemples :

Qui sont les créatures bleues que l’on voit au début du film ?

D’où viennent les Orcs ?

Qu’est-ce que le Kirin Tor ?

Comment fonctionnent les clans Orcs ?

Quelles régions le monde possède-t-il?

Difficile de mettre en place une saga si le grand public n’a pas les éléments nécessaires pour bien comprendre le fonctionnement du monde de Warcraft. Je pense donc que le films à surtout été pensé pour les fans et non le grand-public.

Ce n’est pas pour autant que les débutants ou les non-connaisseur de Warcraft seront décu. Warcraft est un film d'actions simple à comprendre entre gentils, méchants, guerre, sauver, etc... Les enjeux sont simples, les personnages facilement reconnaissable et on ne s’ennuie pas beaucoup.

Par contre qu'on soit clair, se film il déchire graphiquement ! Incroyable décors, les scènes d'actions sont géniales, les sorts des mages sont impressionnants... Mais y'as un truc ou j'ai de la peine : Les Humains !

Autant les Orcs sont vraiment terribles, avec des carrures imposantes, des looks bien swagg et une présence pesante au possible, autant les Humains sont ... mou ? Ils sont …absents. Voir inexistant. Les acteurs manquent clairement d’investissement, et que le casting en lui même n'est pas top. Le plus gênant, pour moi, c'est le roi inexistant et soporifique.

Conclusion :

Bref, peut-être que c'est le seigneur des anneaux ou d'autres sagas qui m'avait beaucoup plus marquées et que du coup je suis trop critique ? Je ne sais pas !

A voir ce que la suite nous réserve !

Publié dans Critique de Film

Commenter cet article